La demande en baisse sur l’immobilier d’entreprise à Lyon

Sur certains de ses aspects, la demande ralentie sur le secteur de l’immobilier d’entreprise à Lyon pour les professionnels du secteur qui observent une tendance manifeste des professionnels à privilégier des investissements sur le long terme. Malgré tout, de nouveaux projets sortent de terre sur le territoire, à même de soutenir la demande.

Les opérations immobilières mettent du temps à se concrétiser

Première observation notable pour ce premier trimestre 2012, une demande moins soutenue qu’une 2011 et surtout des opérations qui se concrétisent sur le long terme. Lyon, qui a par exemple connu une croissance moyenne de 20 % sur l’immobilier de bureau en 2011. C’est donc naturellement que la demande se tasse sur ce créneau avec une évolution notable du marché vers des opérations qui se concluent plus longuement dans le temps.

Ainsi, il apparait qu’un nombre non négligeable d’opérations qui ont été décidées en début d’année n’entrent dans leur phase de concrétisation qu’à partir du deuxième trimestre. L’attentisme est notable chez les professionnels, avec un horizon économique dégradé. Mais les opérations d’envergure qui ont pu être constatées tout au long de l’année 2011 ne se renouvelleront pas en 2012.

Une offre qui reste appréciable sur les grandes surfaces

L’offre reste tendue sur les surfaces plus modestes, qui n’excèdent pas 5000 mètres carrés, au contraire des surfaces de niveaux supérieurs. Ainsi, il demeure simple pour les entreprises d’envergure de mener à bien des investissements en immobilier sur des surfaces supérieures à 5000 mètres carrés, à Lyon en 2011, La Banque Postale ou bien encore SEB ont mené ce type d’opérations, sur un temps long avant la finalisation en raison des enjeux financiers inhérents. Le besoin est bien plus criant sur les opérations moins ambitieuses à l’heure actuelle.

La demande se concentre sur des surfaces moyennes avec la nécessité de pouvoir produire et offrir de l’immobilier neuf avec des surfaces qui peuvent être divisées entre différents acteurs. À Lyon, nombreuses sont les entreprises à se partager un espace, une tendance qui sera notamment satisfaite par l’inauguration prochaine de nouveaux projets.

De nouveaux immeubles répondront à la demande

Les projets en immobilier d’entreprise ne manquent pas sur Lyon, avec la mise sur le marché en 2012 d’immeubles dans le quartier de Vaise (l’Adresse, l’Espace 80…) ou encore de Gerland (Le Sunway). La particularité de ces surfaces réside dans le fait qu’au moment de leur livraison, aucune entreprise ne s’y trouvera. L’agence qui commercialise ses espaces compte pouvoir remplir les espaces de manière progressive et se montre confiante dans sa capacité à terme à remplir au maximum de leur capacité ses immeubles. En effet, rares sont les professionnels qui s’engagent désormais avant même la livraison, avec cette tendance à prolonger les négociations comme évoquées précédemment.

De nombreux autres projets sont actuellement en cours sur Lyon et son agglomération, témoignant néanmoins d’un dynamisme et d’une attractivité certaine pour le territoire pour les entreprises. Reste à observer de près l’évolution du contexte économique, qui est loin d’être prometteur dans les années à venir.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse