Le Pen, Macron, Mélenchon, tir groupé présidentiel à Lyon

Emmanuel Macron sera samedi au Palais des Sports, Jean-Luc Mélenchon dimanche à Eurexpo et Marine Le Pen au même moment à la Cité Internationale.

macron2

Trois des principales têtes d’affiches du premier tour de l’élection présidentielle seront présentes à Lyon ce week-end : dimanche, Marine le Pen (Front national) donnera le coup d’envoi de sa campagne à la Cité Internationale (15 heures), pendant que Jean Luc Mélenchon, leader du collectif « la France Insoumise », se prêtera, depuis Eurexpo (14 heures), à la première retransmission d’un meeting politique en hologramme, une image en 3D plus exactement qui sera projetée, avec deux secondes de décalage, aux Docks d’Aubervilliers, en région parisienne (Seine Saint-Denis). La veille, c’est Emmanuel Macron, chef de file du mouvement En marche !, qui tiendra un meeting au Palais des Sports de Lyon. Chantre de la libre-entreprise et de la dérégulation, l’ancien patron de Bercy indique avoir choisi une « région-témoin » qui « prône l’humanisme millénaire et l’économie libérale » pour repositionner sa campagne sur l’échiquier politique après les résultats de la primaire socialiste et les difficultés rencontrées par le candidat LR François Fillon, atteint par l’onde de choc médiatique du « Pénélopegate ».

Des soutiens pour Macron à Lyon

A Lyon, Macron bénéficie d’un soutien de poids, celui du maire en personne Gérard Collomb rallié à son mouvement depuis l’été 2016. Sur place, c’est l’entrepreneur lyonnais Bruno Bonnell, cofondateur de la société Infogrames, qui sert de référent à « En Marche ! »

Pour un proche du maire de Lyon, « le soutien de Gérard Collomb n’est pas étranger à son choix même si la date a été choisie depuis longtemps. Lyon se gouverne au centre. Il sait qu’il bénéficie d’un terreau important d’électeurs ».

Post author

Laisser une réponse